Tops Koupings



Bienvenue sur le forum :3
the history
Qui êtes-vous, qu'avez-vous vécu, que vous est-il arrivé ? Vous n'en savez rien, n'est-ce pas ? C'est normal, personne ne se souvient de ce qu'il s'est passé avant d'arriver à San Fransokyo, cette ville aux voitures volantes, à l'alimentation électrique illimitée, aux robots présents aux quatre coins de rue pour vous aider et toutes les autres choses formidables de cette ville. Mais ne vous en faites pas, vous serez tous bien accueillis. Nous ferons tout notre possible pour que vous soyez bien intégrés.

the news
Nous revêtons SF d'un nouveau thème tout beau tout clair, parce que le changement c'est cool et puis ça change ! Avec cette nouvelle version, nous apportons quelques nouveautés comme, par exemple, des nouveaux lieux, des nouveaux animaux de compagnie, de nouveaux prédéfinis, de nouveaux lieux de RP ... Bref, pleins de nouvelles choses ! Pour découvrir toutes ces nouveautés, nous vous invitons à looker ce sujet et même à donner votre avis à la suite !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar



Je suis arrivé(e) le ... : 25/06/2015
Messages : 27
$ : 9422
MessageSujet: Une porte vers la voix du silence ~ feat. Mely Jeu 16 Juil - 9:38


Bandes blanches et noires



Midi sur la ville. Les rues n'étaient plus que des couloirs de fourmilière, dont les travailleuses s'affairaient avec précipitation. Petits êtres qui ne savent s'arrêter. Vite, vite, toujours plus vite ! Pas d'arrêt, pas de temps ! Toujours... toujours. Et sous le soleil, le robot se mêlait à la foule. Il marchait à contre courant, traversait les rues bondées. Ses yeux fixait la route devant lui. Les gens s'effaçaient devant lui. Lentement, le bousculant par instant, l'effleurant parfois. Mais le robot ne bronchait pas. Il continuait sa marche lente... Il ne ressentait pas la douleur. Il ne vivait pas vraiment.

Nightingale regarda autour de lui. Il lui fallait un spot d'observation. Les gens tourbillonnaient autour de lui. Bruyamment. Il se mit à calculer quelques probabilités. Quand il rouvrit ses yeux bleus, il était d'accord que ce lieu était parfait pour attraper quelques Speciels. Finalement, il s'accroupit et s'assit à même le sol. Entre les bandes blanches et noires. Noires et blanches. Oui, ici, c'était parfait !


La foule se fit plus dense. Certains yeux étonnés se tournaient vers lui mais quand le robot les regarda, ils se détournèrent. Quelqu'un lui marcha sur la main. Le rossignol ne broncha pas. Une personne trébucha sur lui et le fusilla du regard. Mais Nightingale ne lui offrit qu'un sourire doux. Il retourna à sa recherche de proie. Un Speciel allait bien utiliser son pouvoir à un moment ou à un autre, n'est-ce pas ?


Un bruit de klaxon retentit faisant sursauter toute la rue. Le robot fixa la voiture. Son conducteur semblait bien mécontent... D'ailleurs, il sortit de son véhicule prêt à en découdre. A grandes enjambées, l'homme se posta devant Nightingale. Celui-ci pencha la tête sur le côté. Cet humain voulait quelque chose ? Puis, l'homme devint rouge comme une tomate. Ses cris de colère résonnèrent, à peine recouvert par ceux de la ville. Il saisit Nightingale par le bras et le força à se lever. Le robot aurait pu facilement le casser en deux mais il était toujours en mode humain. Il se contenta alors, de partir. Sans un regard en arrière vers l'homme qui gesticulait en hurlant, il se mêla à la foule.


Pourquoi avait-il dû s'en aller ? Il était bien où il était... Ces bandes blanches sur la route étaient pratiquées par de nombreuses personnes. De plus, il pouvait observer toute la rue. C'était un bon endroit d'observation ! Maintenant, il devait en trouver un nouveau.


Nightingale rentra dans un magasin. On aurait pu le prendre pour un pervers : il s'agissait d'un Victoria's Secret. Entre les étalages de sous-vêtements féminins et les parfums, il trouva se qu'il cherchait. Il ouvrit la porte de secours sans difficulté et monta les escaliers sans la refermer derrière lui. Direction : le toit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Je suis arrivé(e) le ... : 02/07/2015
Messages : 36
$ : 9321
MessageSujet: Re: Une porte vers la voix du silence ~ feat. Mely Ven 17 Juil - 11:04


Petit sac en bandoulière bien mit sur sa hanche. Sa longue couette bien en hauteur. Aujourd'hui, elle est habillée d'un jean et d'une chemise blanche dont elle a remonté les manches jusqu'à ses coudes.
Jour de congé pour toi, petite Mely. Tu en profites pour te balader dans les rues bondés de la ville, ne faisant guère attention à ce qu'il se passe autour de toi. Tu traverses et voit quelqu'un d'étrange, tu le regarde avant de continuer ta route. Ce n'est rien. Ton trajet n'était pas tout fait. En ce jour, tu avais prévu de te balader entre les boutiques bondés avant d'aller manger un truc dans un fastfood pour terminer ta course dans une librairie.

Mais déjà, commence par le commencement. Tu arrives dans une rue avec plein de boutiques plus ou moins féminine et tu t'y plonge du haut de ton petit mètre soixante-cinq. Tes pas se font assez rapide mais il y a tellement de monde et tu entres dans une boutique un peu au hasard. Tu regardes le nom de la boutique, Victoria's Secret. Tu commences à faire un tour dans les rayons et tu prends des sous-vêtements en dentelles blanches et rose qui attire ton regard et tu cherche ta taille. Quand tu lève les yeux pour demander de l'aide à une vendeuse, ton regard se pose sur un drôle de jeune homme passant par les escaliers de secours. Il n'avait pas le droit de passer par ici, peut-être qu'il ne le savait pas ? Qu'importe.
Tu décides de le suivre en sortant ton ardoise et un feutre bleu pour écrire. Tu arrives sur le toit. Le vent souffle plus fort ici et tu t'approches doucement du jeune homme. Tu lui tapotes le dos et lui montre ton ardoise : « Tu t'es perdu ? Normalement, nous n'avons pas le droit d'accéder au toit. ». Oui normalement... Petit soupire sur tes lèvres avant de baisser ton ardoise.

_________________

Les étoiles que l'ont voit sont peut-être déjà éteintes. C'est triste non ?
PrezLiensMikia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prier c,est ouvrir une porte , vers l'intérieur !
» Savon d'Alep : une porte vers la guérison ?
» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
» Porter le bébé vers son autonomie
» D’un commun accord ils élevèrent la voix vers Dieu. — Actes 4:24.

San Fransokyo :: & SAN FRANSOKYO - LA VILLE @ :: http://magasins-boutiques.com-