Tops Koupings



Bienvenue sur le forum :3
the history
Qui êtes-vous, qu'avez-vous vécu, que vous est-il arrivé ? Vous n'en savez rien, n'est-ce pas ? C'est normal, personne ne se souvient de ce qu'il s'est passé avant d'arriver à San Fransokyo, cette ville aux voitures volantes, à l'alimentation électrique illimitée, aux robots présents aux quatre coins de rue pour vous aider et toutes les autres choses formidables de cette ville. Mais ne vous en faites pas, vous serez tous bien accueillis. Nous ferons tout notre possible pour que vous soyez bien intégrés.

the news
Nous revêtons SF d'un nouveau thème tout beau tout clair, parce que le changement c'est cool et puis ça change ! Avec cette nouvelle version, nous apportons quelques nouveautés comme, par exemple, des nouveaux lieux, des nouveaux animaux de compagnie, de nouveaux prédéfinis, de nouveaux lieux de RP ... Bref, pleins de nouvelles choses ! Pour découvrir toutes ces nouveautés, nous vous invitons à looker ce sujet et même à donner votre avis à la suite !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar



Je suis arrivé(e) le ... : 25/06/2015
Messages : 27
$ : 8202
MessageSujet: Jeux d'ombre et de lumière {feat. Thomas Ven 26 Juin - 15:30


C'était la nuit



La nuit était tombée depuis longtemps sur San Fransokyo. Les nuages obscurcissaient le ciel et les ombres engloutissaient les habitations. Les lampadaires crépitaient régulièrement dans cette partie de la ville. Un côté abandonné par la loi et envahit par l'illégalité. Les combats de bots étaient nombreux dans ces bâtiments et l'animation battait son plein. Entre ceux qui donnaient des coups de coudes pour mieux s'approcher de l'arène, et ceux qui huaient ou encourageaient leur champion. Il y avait Nightingale.

Le rossignol jetait des petits coups d'oeil distraits sur les deux petits robots qui tourbillonnaient et s'élançaient l'un contre l'autre. Le bruit était assourdissant. Autour comme dans le combat. Le Robot traqueur recula légèrement. C'était des bots qui se battaient. Des mini-robots... Et ces petits bouts de métal n'avaient pas de conscience. Pas comme lui...

On lui donna un coup de coude dans les côtes. Il ne réagit pas. Contrairement à l'autre qui retint un gémissement de douleur.

Le rossignol ferma les yeux un instant pour mettre son système auditif en mute. Le bruit ne pouvait pas faire planter ses programmes mais il avait voulu taire ce vacarme. Il ne savait pas pourquoi...
Avec un peu de difficulté, il réussit à sortir de la foule hurlante. Mais curieusement, Nightingale se sentait mieux. Peut-être qu'il commençait à surchauffer un peu finalement... Nightingale regarda le ciel. Noir. Il ressortit dans la rue. Les lampadaires tremblotaient toujours.

Le Robot regarda autour de lui. Il pensait trouver des Speciels ici mais aucun n'avait été vu. Il devait forcément en avoir ! Nightingale prit un instant pour calculer les probabilités de la présence d'un Speciel dans le coin malsain. En effet, il devait en avoir au moins trois dans cette arène. Il aurait fallu attendre qu'ils utilisent leur pouvoir.


Nightingale hésita à y retourner. Mais il pouvait rester ici aussi. Tout compte fait, il s'assit sur une borne de rue piétonne. Sur son piédestal de cinquante centimètres, il attendit. Attendre que quelque chose se passe...

_________________


Dernière édition par Nightingale le Sam 11 Juil - 2:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Je suis arrivé(e) le ... : 09/03/2015
Messages : 228
$ : 11250
MessageSujet: Re: Jeux d'ombre et de lumière {feat. Thomas Ven 26 Juin - 16:03



Jeux d'ombre et de lumière (ft. Night)

Aujourd’hui, j’ai eu le droit à une journée d’ennuie.
Non, pas une journée d’ennuie comme les autres, une journée d’ennuie total qui me donnait envie de dormir dans une salle où un seul faux-pas ruinait ma réputation et me rétrograder. C’était lorsque je ne pouvais plus me retenir de sombrer dans un sommeil profond qu’un journaliste adoooorable demanda si les interviews étaient finies.
Je sortis donc par derrière, évitant les foules bloquant sûrement l’entrée du bâtiment, étonné par le ciel noir d’été. On y a passé autant de temps que ça, dans cette salle étroite, bruyante et surpeuplée de journalistes ? Je laisse échapper un sourire et marche droit devant moi, sans savoir si c’est le bon chemin. Je ne suis jamais sortis par derrière et moi et la course d’orientation, ça fait deux. Après plusieurs minutes de marches, je remarque que je suis … Perdu.
Je soupir encore une fois avant d’entendre des cris de joies, provenant d’une ruelle que j’aperçois de là. Le coin mal famé de la ville. Super, perdu dans un des pires endroits de la ville. Là où personne de censé n’aime être. Bien sûr, me ramener en tenue de travail dans une rue comme ça, je me doute que ça fera tâche et mal vue. Je me décoiffe d’un geste de main, échange mes habits de travail avec ma simple tenue de sport (jogging, tee-shirt, baskets et veste) et me rend tout droit vers le centre de l’agitation, curieux.
Arrivé vers la foule, je m’approche des bruits de métal qui se cognent en poussant les gens sur le chemin ou en donnant des coups de coudes pour les décaler. Arrivé sur la première ligne, je remarque des mini-robots qui se combattent, tout ça juste pour un petit peu d’argent en plus. Je soupir. Pitoyable d’utiliser de simples machines juste pour un petit peu de monnaie …
Jouant du coude une nouvelle fois pour sortir de la foule et rentrer enfin chez moi, je remarque une personne s’en allant et s’asseyant sur une borne. Je me dirigeai vers lui quand j’entendis des cris venir de derrière moi et de la lumière. Pas le genre de lumière naturelle du soleil ou le faisceau d’un lampadaire, de la lumière de spéciel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanfransokyo.forumactif.org
avatar



Je suis arrivé(e) le ... : 25/06/2015
Messages : 27
$ : 8202
MessageSujet: Re: Jeux d'ombre et de lumière {feat. Thomas Sam 11 Juil - 2:05


Et la lumière vint



Mouvement venant de la foule. Quelqu'un s'en extirpa avec difficulté. Cette masse était pire qu'un étau vivant. Un monstre qui semblait vous retenir contre votre gré, vous accrochant davantage temps que vous vous débattez. Heureusement que Nightingale était un robot. Certains humains n'auraient jamais pu s'en sortir. Certains comme...

Nightingale étudia celui qui s'approchait de lui. Cheveux brun-chocolat. Yeux bleus. Jeune. D'après ta reconnaissance humaine, il devrait avoir dans les quinze ans. Peut-être un Speciel ?  Peut-être un simple habitant, lassé des combat de mini-robots ?

Le rossignol sourit avec gentillesse. L'adolescent, car oui c'était bien un adolescent, était encore à moitié dans l'ombre. Le lampadaire grésilla bruyamment. La lumière fit place à l'obscurité pendant quelques secondes avant de revenir comme si l'ampoule, par un effort ultime, puisait dans ses dernières forces.

Puis, enfin, l'évènement se produit. Cela fut sans bruit véritable. Juste une grande lueur qui illumina toute la ruelle et les environs sur une douzaine de mètres à la ronde. Une lumière non électrique. Aussitôt, ton programme de COMBAT s'activa.

Elion Franklin était un étudiant en musique. Il jouait du trombone, cette grosse chose pleine de piston. Parfois ses colocataires se plaignaient du bruit, mais Elion s'en fichait. Il voulait intégrer l'orchestre de la ville. C'était tout. Cependant, il devait payer son loyer, les courses par moment et rembourser quelques prêts faits à des amis. Sans oublier son inscription à l'académie... C'est pour cela qu'il traînait dans le coin malsain de la ville. Il avait pris l'habitude de parier. Un ou deux dollars au départ puis des dizaines et enfin des cinquantaines. On gagne ou on perd !, comme on disait ici-bas.
Et là, il venait de gagner. Malheureusement, le type qui avait perdu refusait de lui donner son argent. Le ton monta. Et Elion explosa de colère.
Au sens propre comme au figuré.

Elion n'osait pas le dire mais il était un Speciel.

Il ne vit pas la forme sombre qui plongea sur lui comme un oiseau de proie. L'étudiant n'eut pas le temps d'avoir peur.
Le sang gicla, couvrant mur, arène et témoins. Qui aurait pu croire qu'une tête contenait autant de contenu ?

La foule se tut. Un instant. Puis une femme cria et tout se passa très vite. Les gens éparpillèrent tels une volée de moineaux. Aucun ne pensa à appeler la police.

Il ne restait que Nightingale, Elion, qui vraisemblablement ne rejoindra jamais l'orchestre de la ville, et l'adolescent aux cheveux brun-chocolat.
Le robot se retourna vers celui-ci. Le lampadaire l'éclairait tout
à fait maintenant... Il avait des oreilles d'ours. Cet homme était un Speciel lui aussi ! Le rossignol se remit en position d'attaque.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jeux d'ombre et de lumière {feat. Thomas


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» passer de l'ombre à la lumière
» Oracle des êtres d'Ombre et de Lumière
» Message de début de réunion
» Perle : Fille de L’ombre et de Lumière …
» Parlé / Chanté

San Fransokyo :: & SAN FRANSOKYO - LA VILLE @ :: http://coin-malsain.com-