Tops Koupings



Bienvenue sur le forum :3
the history
Qui êtes-vous, qu'avez-vous vécu, que vous est-il arrivé ? Vous n'en savez rien, n'est-ce pas ? C'est normal, personne ne se souvient de ce qu'il s'est passé avant d'arriver à San Fransokyo, cette ville aux voitures volantes, à l'alimentation électrique illimitée, aux robots présents aux quatre coins de rue pour vous aider et toutes les autres choses formidables de cette ville. Mais ne vous en faites pas, vous serez tous bien accueillis. Nous ferons tout notre possible pour que vous soyez bien intégrés.

the news
Nous revêtons SF d'un nouveau thème tout beau tout clair, parce que le changement c'est cool et puis ça change ! Avec cette nouvelle version, nous apportons quelques nouveautés comme, par exemple, des nouveaux lieux, des nouveaux animaux de compagnie, de nouveaux prédéfinis, de nouveaux lieux de RP ... Bref, pleins de nouvelles choses ! Pour découvrir toutes ces nouveautés, nous vous invitons à looker ce sujet et même à donner votre avis à la suite !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: SHPRINZEL Judith - Offrez moi d'avance un point Godwin. Sam 18 Avr - 23:04




NAMES ▬ SHPRINZEL Judith ; dite "Jude".
ÂGE ▬ 16 ans.
EMPLOI ▬ Aucun (?)
ACADEMIE ▬ Académie de sport, parce que je sais que vous m'aimez et que vous allez la créer pour moi sinon je tape un scandale et j'me roule par terre ee"

PERSO UTILISE ▬ Miyasaka Ryou - Inazuma Eleven
UN AVIS SUR LE FOW ▬ BGBGBG.
UNE QUESTION ? ▬ No.
AUTRE ▬ Really, j'sais pas si j'vais tenir ce perso, en fait, p'têtre qu'elle va me durer deux mois pis elle va décéder :( On verra bien du coup, buh.






Jude, c'est ce mec extraverti qui ne pense qu'à s'amuser, pas franchement attentif en cours et qui préfère dessiner sur les tables et les cahiers au lieu de ramasser des bonnes notes aux interros.
Jude, c'est aussi ce mec qui adore courir partout et qui a une énergie incroyable quand il s'agit de faire des conneries avec ses potes.
Jude, c'est ce mec un peu vulgaire, un peu tâche, un peu maladroit qui choque les vieilles personnes dans la rue.
Jude, c'est le genre de mec qui passe son temps à traîner dehors, qui hésite pas à taguer des murs, des fenêtres, tes fenêtres, ton chien, ta sœur, et tout ce qui lui passe sous la main.
Jude, c'est aussi ce gars qui adore chercher la bagarre, qui a plus de bleus que de peau et plus d'os cassés qu'en bon état.
Jude, c'est celui qui veut impressionner tout le monde, à chaque fois, et qui hésite pas à faire n'importe quoi pour amuser la galerie.
Jude, c'est aussi celui qui aime pas qu'on touche à ses potes et qui viendra te faire la peau si tu parle mal à l'un d'eux.
Jude, c'est aussi un chevalier servant, qui, quand les filles ont besoin d'aide, vient comme un prince avec de belles allures pour les aider – et casser potentiellement la gueule à quelques mauvaises têtes qui les embêtent.
Jude, c'est le genre de type qui court partout, tout le temps, qui fait des saltos, des cabrioles et qui adore faire du sport.
Jude, c'est le genre de gars sur lequel tu peux aisément compter, parce qu'il est pas du genre à laisser les gens tomber, parce que c'est dans ses principes et qu'il a horreur de voir des gens tristes.
Enfin, Jude, c'est le gars fort par excellence, celui qu'on ne voit jamais pleurer, qu'on a eu beau blesser mille fois et qui n'a jamais versé une larme...


Mais en vrai, Jude, c'est ce genre de mec, qui n'est pas vraiment un mec, et dont le secret se résume à son nom, qui est en fait Judith.
Judith, elle, c'est le genre de fille timide, peureuse, très sérieuse en cours et qui adore apprendre et suivre les règles, s'épanouissant dans de bons résultats scolaires et présentant bien ses cahiers.
Judith, c'est cette fille calme, silencieuse, le genre de fille à lire un livre dans son coin plutôt que d'aller fanfaronner la gueule ouverte à rire comme un gars.
Judith, c'est aussi cette fille très bien élevée, aux bonnes manières et qui n'hésite jamais à aider une vieille personne à traverser un trottoir ou à porter ses courses.
Judith, c'est le genre « fille d'intérieur », qui aime regarder par la fenêtre et profiter de la vue du ciel, des immensités verdâtres de la nature et des milliers de détails tous plus beaux les uns que les autres.
Judith, c'est un peu le genre de fille qui a peur de se faire taper, c'était la petite victime des cours de récréations qui tremble des paupières quand quelqu'un lève la main près d'elle.
Judith, c'est celle qui n'a pas confiance en elle et qui a un grand besoin de reconnaissance car elle pense ne pas être une bonne personne.
Judith, c'est aussi celle qui n'a pas vraiment d'amis mais qui n'hésite pas à aider les personnes qui lui demandent même si elle finit trahie.
Judith, c'est aussi une belle froussarde, qui préfère laisser les gens la défendre que se défendre vraiment elle même, car au fond d'elle elle le sait, elle n'y arriverait pas.
Judith, c'est le genre de fille qui a pas vraiment d'aisance dans la pratique sportive, qui a un peu peur de se blesser et qui ose pas repousser ses limites.
Judith, par contre, tout comme Jude, c'est cette personne qui a des principes et qui ne laissera jamais quelqu'un tomber, peu importe qui il est, car elle déteste voir des gens pleurer.
Enfin, Judith, c'est cette personne sensible, blessée autrefois par des personnes et qui a décidé d'abandonner cette sensibilité au profit d'une apparence dure comme la pierre, celle d'un homme qui ne pleurera jamais.



De la description d'une femme juive, Judith n'en porte presque aucun signe. Fille d'Ukraine et d'Espagne, rencontre entre des terres de feu et de glace, c'est ce mélange de culture qui aura donné le physique plutôt atypique de notre jeune garçonne.
Petite et frêle, c'est tout d'abord ce que l'on pourra penser de cette allure générale, communiquant cependant une grande assurance vêtue de ses habituels vêtements d'homme. Maigrelette, cela lui confère au moins quelques avantages dans certaines pratiques sportives. Pour une taille avoisinant le mètre cinquante-cinq à tout casser, comme on ne cite jamais le poids d'une jeune fille, il est à peu près équivalent à celui de deux chiens et deux lapins réunis, soit à peu près une quarantaine de kilos, peut-être un peu plus. C'est, avec la finesse de ses traits, cette petite taille et ce poids plume qui fait souvent douter les personnes de la réelle présence de son service trois pièce imaginé.

Pour parler des traits, lorsque l'on voit son visage, on pense automatiquement à de la douceur. De grands yeux ronds dont les perles émeraudes communiquent une joie constante alors que ses cils, longs et fournis lui donnent des airs de poupée, c'est ce que l'on remarquera prioritairement. Son nez, ensuite, petit, fin et légèrement retroussé, contribuera encore plus à la qualifier d'inhumaine. En bas de son visage, c'est une béante ouverture qui étirera ses traits, la blancheur de ses dents, discrètes, contrastant avec son teint hâlé d'espagnol qui prendra souvent des teintes plus vives en été. Dans un second contraste, on pourra voir comme de longs filets blonds et lisses descendant à hauteur d'omoplates le plus souvent – si elle ne se coupe pas les cheveux – souvent attachés ou coincés derrière ses oreilles, balayant son visage de mèches un peu fouillis.

Tenant sa tête, un cou gracile et pas très long succède des épaules plus carrées qu'arrondies et dont les os saillent un peu, renforçant cette impression de masculinité tant désirée. On continuera sur des bras, couverts de quelques cicatrices un peu disgracieuses qu'elle se plaît néanmoins à exhiber comme des marques de bataille – le plus souvent gagnées ! – cependant disparaissant un peu avec son bronzage dans les périodes chaudes. Ses mains, en accord avec le reste de son corps – plutôt petites et fines, donc – apparaissent le plus souvent dans un état déplorables, les ongles rongés au sang et certains doigts un peu tordues à force de cabrioles ratées. En addition à ceci, on pourra apercevoir un torse dont la poitrine, absente, n'aura jamais trahi sa fausse identité. Le seul bémol à ce corps globalement masculin, ce serait ses hanches, un peu trop développées.

Évidemment, en sous-vêtement, on remarque qu'il y a quelque chose qui manque au rendez-vous – raison pour laquelle elle ne se change jamais en public – mais ce n'est qu'un détail. Sinon, ses jambes, elles, contribuent à une silhouette élancée qui lui sied à merveille, finissant par une paire de pieds – rebelote – ni larges, ni longs. Pour ce qui est pilosité, – ah le sujet fâcheux ! – bien lotie pour ses origines, c'est une peau lisse et nue qu'elle garde. Pour finir sur une touche vestimentaire, sa garde robe, bien remplie, le sera de vêtements majoritairement masculins, la plupart du temps des shorts, débardeurs et des baskets, bien qu'il y ait la présence de robes, jupes ou tout autre nippe féminine dans ses placards.

Enfin...Maintenant, puisque vous savez tout sur Judith et que je n'ai pas placé la moindre référence à certains événements navrants du XXe siècle, je vous laisse sur deux petites blagues :

Quel est le point commun entre un juif et une pizza ?
Réponse:
 

Et pourquoi les pommeaux de douches d'Auschiwtz ont onze trous ?
Réponse:
 

C'est tout pour moi, merci au revoir !

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Je suis arrivé(e) le ... : 02/04/2015
Messages : 85
$ : 10981
MessageSujet: Re: SHPRINZEL Judith - Offrez moi d'avance un point Godwin. Dim 19 Avr - 13:49


Ton personnage est cool **


Alors, alors ! Tout est bon pour moi, tu es donc à présent validé

Un admin passera rapidement te mettre ta couleur !

Tu peux donc coeur rouge :

• Créer ta fiche de liens à cet endroit :www.jeveuxdesamis

• Demander un logement sur ce sujet : www.logement.

• Il faudra que tu ajoutes le nom du personnage utilisé sur l'avatar dans la catégorie feat de ton profil.

• Et bien sûr faire tout plein de Rp sur le forum :D

_________________
hopeless
You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. . ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Doute point de vue Ruban Moucheté URGENT
» Point de vue narrateur
» 2009: Le 21/05 vers 22h30 - Observation d'un point lumineux rouge à Vitrolles - (13)
» oiseau mal en point
» La question du point de vue

San Fransokyo :: & GESTION DE VOTRE PERSONNAGE @ :: www. papiers d'identité :: www. papiers abandonnés-